Facebook

L'association ERASME

Membre associé des CEMEA, souhaite prendre place comme acteur associatif dans les enjeux qui traversent les politiques sociales, en proposant des réponses aux publics visés et en œuvrant dans le champ de la formation. Elle regroupe des acteurs professionnels et des bénévoles, individus et organismes, engagés dans les champs de l’action sociale tels que : l’enseignement, la formation professionnelle des acteurs du social, l’action éducative dans les quartiers, l’animation culturelle et sociale, la psychiatrie de secteur, mais aussi la gestion d’entreprises de production.

Le choix de la forme associative à but non lucratif a constitué pour les membres fondateurs un modèle d'organisation sociale démocratique et un moyen privilégié pour l'action collective citoyenne et militante.

 

ACTUALITÉ

La commission Vie Associative d’ERASME vous invite au prochain CAFE DEBAT le jeudi 20 avril à  17h30 
Dans les locaux du CRFMS ERASME  - dans l’enceinte de l’hôpital Marchant – 134 route d’Espagne 31100 TOULOUSE
 

Travail social et psychiatrie.

« Passer des situations relais aux positions reliées »

 
cliquer sur l'affiche pour la télécharger
Décloisonnement, articulation, interconnexion, coopération, coordination, accompagnement commun, mixte, intégré…
Autant de souhaits, de volonté, de préconisations qui depuis longtemps maintenant pointent la nécessité du lien entre les secteurs du sanitaire et du social en général, entre les secteurs de la psychiatrie et de l’éducation spécialisée en particulier afin d’accompagner au mieux les personnes relevant du social comme du sanitaire.
 
Un lien qui s’effectue dans une certaine mesure, un lien qui s’améliore mais qui montre encore combien de chemin reste à parcourir pour passer d’un travail consistant à instaurer des relais à un autre travail consistant à mettre en œuvre des pratiques reliées. 
 
Comment travailler vraiment ensemble dans des temps communs plutôt que faire passer avec plus ou moins de cohérence, une personne accueillie d’un service à l’autre ?
 
Tel sera le sujet que le Café-débat du 20 avril prochain vous propose d’explorer afin d’en retirer des pistes sérieuses et concrètes d’agir commun.
 
ENTREE LIBRE, mais INSCRIPTIONS NECESSAIRE en CLIQUANT ICI